Accueil

Bonjour à vous!

Voici quelques pages pour vous présenter les différentes lignes de chemin de fer d'Eure-et-Loir. C'était un réseau qui est estimé à 490 km de voies ferrées à écartement normal en Eure-et-Loir en 1925. Ce n'est pas rien !

Voyez toutes ces destinations qui existaient autour de Chartres! Toute cette vie, cette effervescence, qui jallonnaient le quotidien de nos concitoyens autour des gares, des quais, de toutes ces lignes régulières qui irriguaient le département 28 il y a 90 ans, c'est à dire il y a moins d'un siècle, à cette époque que l'on peut considérer comme l'apogée du chemin de fer en France. Prenons, si vous voulez bien, l'année 1928 comme référence: 42.000 kilomètres de lignes ouvertes au trafic voyageurs, il y en a moins de 29.000 aujourd'hui. Ce formidable réseau, qui irriguait la France jusque dans ses coins les plus reculés, se réduit comme peau de chagrin à partir des années 1930 et plus encore autour de 1960 avec la grande vague de fermetures. La priorité au développement de l'automobile sonne la fin des petites lignes sillonnées par les omnibus bicolores. Les gares ferment, les rails disparaissent sous une végétation sauvage, le terroir perd son train, la nature regagne peu-à-peu du terrain. L'inexorable contraction du réseau ferré français avant la reprise en main partielle du trafic par les Régions. Essayons d'en savoir plus sur ces lignes qui se sont endormies dans la douleur sur le sol français.

Le Réseau Ferré Francais est géré par Réseau ferré de France (RFF). Il comprend, entre autres, 15.580 km de lignes électrifiées et 12.130 km à double voie (ou plus). 1.890 km de Lignes à Grande Vitesse,

Les lignes électrifiées le sont sous deux tensions distinctes : 1.500 V continu et 25.000 V alternatif monophasé. En Eure-et-Loir, les lignes électrifiées: Paris-Dreux, Paris-Nogent-le-Rotrou, Paris-Evreux et Paris-Orléans.

Il existe deux écartements :

  • lignes à écartement normal (1 435 mm) : 31 840 km
  • lignes à voie métrique : 99 km.

Les trains circulent à gauche (sauf en Alsace et en Moselle).

L'exploitation est fortement concentrée sur les lignes principales : 30 % du réseau (8.900 km) représentent 78 % du trafic, alors que les 46 % (13.600 km) les moins utilisés ne drainent que 6 % de l'activité. Il en est de même pour les gares et points d'arrêts : 12 % des gares (soit 366) voient passer 83 % des voyageurs (1,7 milliard), alors que les 55 % les moins fréquentées ne représentent que 1,7 % des voyageurs.

Dans ces pages qui suivent, vous trouverez des photos et des articles pour vous raconter ce qu'étaient ces voies ferrées en Eure-et-Loir, et ce qu'il en reste aujourd'hui. Ainsi vous comprendrez peut-être mieux ce qu'est ce pont en acier que vous côtoyez depuis longtemps, à côté du supermarché ou cette maison de cheminot...

Je vous propose de découvrir sur la page suivante une carte des lignes d'Eure-et-Loir. Nous excluerons les nombreuses lignes à voies métriques de Tramways d'Eure-et-Loir pour ne nous consacrer qu'aux lignes à voies normale (UIC 1,435 m.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos commentaires et même si possible vos photos libres de droits afin de compléter cette encyclopédie. Vos réactions seront les bienvenues !

L'indicateur Chaix de 1926 donnait cette carte des voies ferrées:

Chaix 1926 carte

A noter: Pour utiliser les photos de ce site, veuillez nous demander simplement l'utilisation.

 

×