7. de Auneau-Embranchement à Etampes

Ligne référencée 549 000, longue de 32,864 km, dont 14 km en Eure-et-Loir. 

Gares en Eure-&-Loir: Auneau-embranchement (pk 88), Aunainville-Denonville (pk 83), Maisons (arrêt), Sainville, puis Ste Escobille (pk 72), Plessis-Saint-Benoît (arrêt), St Hilaire-Chalo, Etampes (pk 55 - alt. 90 m) dans le département de l'Essonne (91).

Cette voie ferrée faisait suite à la voie Chartres-Auneau reprise au § 3. Ce qui au total faisait une ligne Chartres-Etampes, par Houville-la-Branche, Béville-le Comte, Roinville, Auneau et Sainville.

Pente maximum: 13 °/°°, ce qui est déjà important. Ouverte en 1893. Fermée au trafic voyageurs en 1939 et aux marchandises en 1972.

Les travaux avaient réalisé une voie normale unique, mais il était possible d'adjoindre une seconde voie si le besoin se faisait sentir.

Les trains de déchets des boues de la ville de Paris ont tiré les wagons vers Ste Escobille pendant plus de 50 ans, à partir de l'année 1918 jusqu'en 1964, au grand désespoir des habitants locaux qui n'en retiraient que les mauvais côtés: Mouches, rats, odeurs pestilentielles. Ce site existe encore, le long de l'emprise de la voie, côté sud.

Cette ligne aujourd’hui oubliée a joué un rôle important par deux fois, lors des deux guerres mondiales de 1914-1918 et de 1939-1945. En 1917-1918, elle a été utilisée par les trains de ravitaillement de l’armée américaine, en provenance des ports de l’ouest, tandis qu’en 1944, alors que depuis cinq ans, elle était mise en sommeil, elle fut à nouveau utilisée par l’armée américaine pour ses trains de ravitaillement, surtout lors de l’offensive des Ardennes. La ligne Auneau-Etampes fut fermée au service des voyageurs en 1939 et il n’y subsista qu’une desserte marchandises qui bientôt d’ailleurs ne fut plus pratiquée que sur la portion de ligne allant d’Etampes à Saint Hilaire-Châlo jusqu’en novembre 1969.   Fermeture  au  service  voyageurs  le  1er  août  1939. Fermeture  au  service  marchandises  le  5  juillet  1971.

En 1910, trois trains quotidiens circulaient dans chaque sens entre Auneau et Etampes. Il fallait compter une heure de trajet, pour 33 kilomètres!

Aujourd'hui, la partie de la voie ferrée entre Etampes et Saint-Hilaire a été transformée en piste cyclable et l'on peut s'y promener facilement. Le tracé de l'ancienne voie est praticable jusqu'au Plessis-St-Benoit, c'est une belle promenade.

Gare d'Aunainville: 

Aunainville 

 

Date de dernière mise à jour : 24/09/2022